Le bonus proposé par Unibet est certes moins intéressant que ceux de Winamax et Betclic mais néanmoins, s’il est manœuvré avec finesse, il peut devenir rentable assez facilement.

logo Unibet

Le bonus consiste en un remboursement sous forme de somme à parier ; contrairement à Betclic et Winamax, le premier pari n’est pas remboursé sur Unibet, mais il est compensé par des paris gratuits suite à votre premier dépôt. Par exemple si vous misez 100€ lors de votre premier pari sur Unibet, le site vous propose 100 € quel que soit l’issue de votre premier pari pour miser sur des paris ultérieurs. Petit détail : seuls les bénéfices de ces paris sont crédités sur votre compte Unibet.

Pour bénéficier au mieux de ce bonus, deux possibilités s’offrent à vous. La première consiste à faire un premier dépôt sur Unibet par exemple de 100€ et de miser celui-ci sur un pari quelconque de votre choix. Ensuite si le pari est gagnant, vous empochez la somme correspondante à la cote ainsi qu’un bonus de 100€ qui vous permet d’effectuer des paris gratuits, mais que vous ne pouvez pas encaisser directement. Pour empocher vos gains, il faut miser environ 3 fois le montant de votre premier pari sur Unibet et ensuite vous pourrez encaisser cette somme plus concrètement. Avant que la somme de trois fois votre premier pari ne soit atteinte, vous pouvez par contre encaisser les bénéfices de ces paris. Par exemple, si vous misez 20 € à une cote de 2, vous empochez 20€ directement sur votre compte sachant que les 20€ du pari sont toujours dans votre cagnotte mais que vous ne pouvez pas encore les empocher.

sports betting Unibet

La seconde alternative consiste à sécuriser votre pari sur Unibet avec un pari sur un autre site qui rembourse le premier dépôt comme Winamax ou Betclic. Plus concrètement il s’agit de miser 100 € sur Unibet sur un pari over 2,5 buts et de miser sur l’autre alternative, -2,5 but en l’occurrence soit sur Betclic soit sur Winamax ; ainsi vous sécurisez votre pari : si celui-ci est gagnant sur Unibet, vous empochez la somme misée plus les 100€ de bonus ; si celui-ci est perdant, il est compensé par le gain sur l’autre site. Ce second choix nécessite néanmoins certaines conditions :

La première est de déposer 100 € sur chacun des sites et donc d’avoir un budget disponible de 200€. La seconde concerne les cotes des paris que vous devez placer sur chacun des sites ; en ce qui concerne Unibet, pour que le bonus soit effectif, il vous faut une cote au moins égale à 1,4 et pour que le principe de la sécurisation fonctionne, il vous faut une cote au moins égale à 2 sur le second bookmaker avec lequel vous sécurisez votre premier pari effectué sur Unibet. Ainsi, le bonus Unibet n’est-il pas aussi intéressant que ceux de Betclic et Winamax, mais il présente certains avantages indiscutables.

les 3 idees recues sur les paris sportifs

Il existe dans le monde très fermé des paris sportifs certaines idées reçues qui peuvent vous pénaliser en vous faisant perdre de quelques dizaines à quelques centaines d’euros par mois. Laissez-moi vous détailler quelles sont les trois idées reçues ou 3 mensonges les plus répandus dans le monde des paris sportifs.

La première idée reçue (ou premier mensonge) consiste à ne jamais miser sur son équipe de cœur ; soi-disant serions-nous incapables d’apprécier l’issu d’une rencontre rationnellement si celle-ci concerne une équipe que nous supportons depuis notre plus jeune âge. Ou encore que notre jugement serait influencé par notre affection pour une certaine équipe et de ce fait nous empêcherait de voir avec clairvoyance l’issue d’une rencontre et donc de miser efficacement sur celle-ci. A titre personnel, je suis supporter de l’équipe d’Ajaccio et ce n’est pas pour autant que je vais les yeux fermés miser sur cette équipe et que je ne vais pas avoir le recul nécessaire pour envisager une défaite de cette équipe si cela peut me faire gagner de l’argent.

des paris sportifs

La seconde idée reçue (ou second mensonge) consiste à ne jamais jouer les petites cotes sous prétexte qu’elles ne rapportent pas assez d’argent. Celle-ci est ridicule car jouer des petites cotes permet (si celle-ci se réalise) d’engranger de la confiance et par la même occasion de gagner de l’argent. Il faut néanmoins vous préparer à perdre des paris concernant des petites cotes et vous préparer plus spécifiquement psychologiquement, car il sera plus délicat d’assumer une perte quand l’espérance de gain est faible que quand la cote est élevée. Le fait de jouer les petites cotes ou non est un débat éternel dans le monde des paris sportifs : mon conseil est de suivre son instinct et si vous estimez que le résultat d’un match est certain, n’hésitez pas à miser sur celui-ci quelle que soit la cote.

Enfin la troisième idée reçue (ou troisième mensonge) consiste à croire en l’existence de méthode miracle dans les paris sportifs en effet si tel était le cas les bookmakers auraient depuis longtemps mis la clé sous la porte et d’autre part ceux qui ont défini ces soi-disant méthodes n’auraient aucun intérêt à les diffuser. En effet privilégiez plutôt le fait de soigner et de prendre du temps sur vos analyses plutôt que de perdre du temps dans la quête veine d’une miraculeuse méthode.

des paris sportifs1

Voilà, j’espère que ces quelques lignes vous auront éclairé sur le sujet des 3 idées reçues dans le monde des paris sportifs et que vous les mettrez en application pour engranger des euros et faire grossir votre bankroll.