faire ou faire faire ses pronostics

Alors faut-il choisir ses propres pronostics ou faut-il suivre les pronostics des autres parieurs ? C’est une éternelle question à laquelle nous allons tenter de répondre dans cet article.

En effet pourquoi se faire chier à calculer des cotes, à étudier la question, à regarder le niveau de forme de certains joueurs, les éventuels absences l’historique ainsi que les statistiques alors qu’il suffirait de suivre les paris de joueurs gagnants et d’arriver au même résultat sans s’encombrer d’une réflexion fort fastidieuse et éprouvante ?

betting

En effet, suivre les paris de pronostiqueurs « gagnants » présente de nombreux avantages : faire la découverte éventuelle de nouvelles méthodes, se perfectionner dans la gestion de sa bankroll et gagner en expérience, et finalement trouver des paris par soi-même et des bons pronostics par soi-même se limite à ressentir une certaine forme de fierté et de gratification vis-à-vis de soi qui finalement a un intérêt limité pour le temps qu’on y passe ; autant, tout bien réfléchi, se baser sur des pronostics déjà existants et les analyser plutôt que de se prendre la tête pendant des heures à élaborer tel ou tel pronostic.

Deux solutions s’offrent à vous : Choisir des pronostiqueurs gratuits ou choisir des pronostiqueurs payant (qu’on appelle aussi tipsters gratuits ou payants).

On peut trouver des pronostiqueurs gratuits sur une multitude de supports : Facebook, des forums, des sites web, des magazines, des blogs… Apparaît donc ensuite une phase indispensable de sélection dans cette multitude ; pour ce faire vous disposez de différents outils. En effet le pronostiqueur justifie-t-il ses pronostics ? Communique-t-il beaucoup sur son revenu, sur ses investissements ? Ou encore publie-t-il régulièrement ses pronostics ainsi que les résultats ? Tous ces éléments sont autant d’indicateurs qui peuvent  vous permettre de faire un choix parmi la multitude des tipsters.

betting2

Une fois ce choix fait, il n’est absolument pas interdit d’ajuster ses choix et d’arrêter ou de continuer à suivre tel ou tel pronostiqueur. On peut aussi se focaliser sur un élément plus subjectif ; celui-ci consiste  à favoriser les pronostiqueurs que nous appellerons discret ; c’est-à-dire ceux qui ne se vantent pas de tel ou tel résultat ou encore qui ne flambent pas et ne montre pas leur richesse avec des photos sur Internet.

En ce qui concerne maintenant les tipster payants ; ceux-ci présentent en évidence un inconvénient de taille, c’est leur prix. Celui-ci ce peut aller de 50 € à 100 € par mois et, malgré leur supériorité évidente par rapport au tipster gratuit (concernant principalement l’historique de leurs paris et la publication systématique de leur relevé sur investissement ainsi que le sérieux de leurs paris), il s’adresse donc aux parieurs réguliers et aux miseurs de grosses sommes. Si vous n’êtes qu’un parieur occasionnel, il n’est donc pas judicieux de choisir les tipsters payants.